Le Médiateur reçoit l’Association Dites non à la Drogue

Les parents qui soupçonnent que leur adolescent prend de la drogue peuvent avoir des difficultés à reconnaître les symptômes physiques de l’intoxication. Ils peuvent également être inquiets des effets à court et à long terme que la consommation peut avoir sur le corps et le cerveau de leur progéniture. Dépendance, diminution de l’appétit, pertes de mémoire, dépression, psychose toxique… il n’est pas toujours facile de s’y retrouver lorsque vient le temps d’associer les substances à leurs conséquences possibles. C’est pourquoi il est intéressant de clarifier les choses, en expliquant comment les drogues agissent sur le cerveau, quelles sont les conséquences d’une consommation soutenue et, également, quels peuvent être les signes visibles permettant d’identifier un usager.

 

À propos Lahcen Hammouch