Hassan RAHALI de act-SALEM furieux !Faut-il bâillonner Vlaams Belang et Filip Dewinter ?

 

Ce mardi 21 mai, à Anvers, la Turnhoutsebaan était le théâtre de nouveaux faits racistes. Filip Dewinter et plusieurs militants du parti Vlaams Belang faisaient une mise en scène pour dénoncer la présence, en Belgique, de différentes catégories de citoyens. Dans une déclaration lancée du haut d’une échelle, devant une enseigne en arabe sur laquelle il venait de placarder la propagande d’extrême droite –Stop islamisation-, il a mitraillé les arabophones, les citoyens issus de pays en -stan, -Kurdistan, Pakistan…-, originaires de pays musulmans aussi, ainsi que les musulmans de Belgique d’être coupables d’islamisation et de vouloir instaurer une « Eurabie »; tous sont dans le viseur du Vlaams Belang. Dans un pamphlet 732 propagandiste, il détourne l’histoire et accuse ces citoyens de notre pays de conquête militaire de l’Europe, mythifiant ainsi le combat de Charles Martel contre une armée omeyyade comme étant une guerre religieuse. Il sous-entend que la guerre reprend ou que les belges devraient relever le gant et reprendre le combat.

Hassan RAHALI a déjà réagi sur les réseaux sociaux et en déposant une plainte à la police, ainsi qu’en écrivant une lettre au gouvernement fédéral et au ministre de la sécurité et de l’intérieur au nom du mouvement act-SALEM, liste 24, co-signée par le vice-président et tête de liste pour Bruxelles, Michel DARDENNE. « Les proclamations et la propagande internet de ce parti raciste est inadmissible, blessante et dangereuse ! Elle risque de provoquer des attaques terroristes sur notre territoire, comme ça a déjà le cas avec une tuerie à Anvers, une attaque au couteau à Anderlecht, voire même des violences policières de groupuscules infiltrant les services de sécurité. »

Dans leur lettre ouverte, les auteurs dénoncent l’incitation à la haine raciale et à la violence et disent craindre une montée de haine anti-musulmane comme ce fut déjà le cas dans les années 30 contre une autre communauté.  Les deux communautés visées par le décret interdisant l’abattage rituel ont été rappelée par le leader anversois.

 

 

 

1-DARDENNE et H. RAHALI ne comprennent pas « qu’un parti raciste et xénophobe puisse encore exister et être subsidié par les deniers des citoyens.Rien n’a changé depuis la condamnation Vlaams Blok extrémiste par la justice en 2004, à part le nom. » Le mouvement act-SALEM demande aux autorités judiciaires la suspension immédiate de la campagne du Vlaams Belang, de mettre une muselière à son site internet et à ses candidats et militants, pour prévenir d’attentats haineux contre de paisibles citoyens de notre pays. (Z.K.)

Source Act-Salem

À propos Lahcen Hammouch