La LBCA: ECOLO, LE VER EST DANS LE FRUIT

ÉCRIT PAR LBCA 

La Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA) fustige le choix du parti Ecolo d’assurer un siège au Parlement fédéral au responsable en Belgique d’une organisation jugée antisémite par le Parlement allemand. En effet, Simon Moutquin, cosecrétaire de BDS Belgium, a été placé en tête de liste Brabant wallon pour la Chambre par la direction du parti des Verts pour les élections de ce dimanche 26 mai.

Vendredi dernier, le mouvement BDS a fait l’objet d’une résolution du Parlement fédéral allemand stipulant que «les arguments et les méthodes de la campagne BDS sont antisémites» et que «les étiquettes ‘N’achetez pas’ du mouvement BDS sur les produits israéliens rappellent inévitablement le slogan nazi ‘N’achetez pas aux Juifs’ et les graffitis sur les façades et les vitrines des magasins». Cette résolution, adoptée à une large majorité par le Bundestag, était soumise au vote par la CDU d’Angela Merkel, le SPD (les socialistes), le FPD (les libéraux) et… les Grünen (les écolos allemands!).

Ce choix électoral d’Ecolo est le point d’orgue d’une dérive inquiétante du parti des Verts que la LBCA invite à se ressaisir sans plus tarder.

La LBCA rappelle à cet égard la «quenelle» – ce salut nazi inversé popularisé par Dieudonné – faite par Sihame Haddioui dans une vidéo postée sur son compte YouTube. Celle-ci deviendra quelques années plus tard échevine de l’Égalité des chances de Schaerbeek, fonction qui inclut entre autres la lutte contre l’antisémitisme!

La LBCA rappelle également l’article conspirationniste à relents antisémites posté par Pierrot Desmet, chef de groupe Ecolo à Uccle, sur son mur Facebook. L’article incriminé provenait d’un site classé par le Décodex – l’outil de vérification des sites internet du quotidien français Le Monde – et par Conspiracy Watch comme étant un site «conspirationniste et négationniste», «remettant par exemple en cause (…) l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale».

Mais plus grave encore a été la gestion de ces dossiers par Ecolo qui, s’agissant de l’échevine de l’Égalité des chances schaerbeekoise, s’est rangé derrière elle comme un seul homme. Quant au chef de groupe ucclois, il n’a fait l’objet d’aucune sanction et a depuis bénéficié d’une promotion de son parti à la présidence de la Ferme Rose, lieu culturel et événementiel incontournable de la commune…

Cette attitude contraste radicalement avec le sévérité réservée par les Verts à un autre de leurs échevins, Pascal Lefevre, qui, pour avoir refusé de rendre public son salaire de fonctionnaire européen, s’est vu démettre de ses fonctions échevinales par la direction de son parti dans les 24 heures. Il apparaît donc que, pour Ecolo, reproduire la gestuelle du salut nazi 2.0 ou relayer des théories conspirationnistes à relents antisémites est moins répréhensible que ne pas révéler sa fiche de paie.

La LBCA tire la sonnette d’alarme sur la banalisation de la parole et des comportements antisémites dans l’espace public et sur le risque, plus préoccupant encore, que constitue l’entrée de BDS, cheval de Troie de l’antisémitisme contemporain, au Parlement belge.

0

À propos Lahcen Hammouch