Singapour veut mettre les fumeurs dans des cabines

23 Mai 2019

AFP / Roslan RAHMANUne cabine pour fumeurs, le 22 mai 2019 à Singapour

Singapour a commencé à installer cette semaine des cabines pour fumeurs avec filtrage d’air intégré alors que les adeptes de la cigarette sont souvent contraints à fumer furtivement dans les rues de la cité-Etat qui voit le tabac d’un très mauvais oeil.

Le pays a l’une des législations anti-tabac les plus sévères au monde. La cigarette est interdite dans la plupart des espaces publics sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 1.000 dollars singapouriens (650 euros) et les e-cigarettes sont interdites.

Les nouvelles cabines, équipées d’un système de filtrage danois qui purifie l’air avant qu’il soit libéré à l’extérieur, peuvent en théorie accueillir 10 personnes.

AFP / Roslan RAHMANUn homme dans une cabine pour fumeurs, le 22 mai 2019 à Singapour

Mais les fumeurs qui ont tenté l’expérience, interrogés par l’AFP, n’étaient pas convaincus et la plupart ont préféré aller allumer une cigarette dans un espace autorisé en plein air.

« L’atmosphère est vraiment très étouffante ici. C’est très petit et on est à l’étroit, je me sens comme un citoyen de seconde classe en fumant ici », a remarqué Azfar Zain, responsable d’une société d’e-commerce.

« Il n’y a pas non plus de sièges. Je ne suis pas prêt à venir fumer ici sauf si on fait des cabines plus grandes », a-t-il conclu.

Rama Dass, un employé de bureau, explique qu’il préfère fumer à l’extérieur. « Parfois j’ai juste besoin d’un peu d’air frais ».

La société singapourienne Southern Globe Corporation qui a lancé ces cabines mardi prévoit d’en installer 60 d’ici la fin de l’année.

AFP / Roslan RAHMANUne cabine pour fumeurs, le 22 mai 2019 à Singapour

Singapour a commencé à appliquer des lois anti-tabac drastiques dans les années 1970 pour dissuader sa population de fumer.

Les espaces où il est interdit de fumer se sont depuis multipliés : campus universitaires, espaces communs des appartements et même dans les véhicules personnels aux vitres fermées.

Source AFP

À propos Lahcen Hammouch