Plusieurs coups de feu tirés contre la mosquée de Brest, l’imam Rachid El Jay ainsi qu’un autre fidèle ont été blessés

 

L’attaque se serait déroulé devant la mosquée de Pontanezen, vers 16h20, au n°123 rue de Gouesnou, à Brest (Finistère). Plusieurs coups de feu ont été tirés. Pompiers et policiers se sont déplacés en nombre sur les lieux.

Deux hommes ont été blessés, dont l’imam, Rachid El Jay. L’un a été touché à l’abdomen et l’autre à la jambe. Les balles seraient de calibre 9 mm, selon des sources proches du dossier.

Ils ont été transportés à l’hôpital de la Cavale-Blanche. « leur pronostic vital ne serait pas engagé » selon la préfecture.

L’auteur ou les auteurs des coups de feu ont fui à bord d’une Clio grise, retrouvée peu après par les forces de l’ordre mais vide, selon des sources proches de l’enquête.

Selon Le Télégramme, l’auteur présumé des coups de feu a revendiqué son attaque sur son compte Facebook. Cette information a été confirmée de source policière et l’auteur présumé des coups de feu aurait été identifié. La PJ de Brest a été saisie de l’enquête. Les investigations s’orientent vers les milieux d’extrême droite.

Le quartier a été bouclé et la préfecture demande, dans un communiqué, de ne pas se rendre sur place « pour permettre le bon déroulement des opérations ».

Le Parquet est sur place. La police judiciaire est saisie.

 

Source

À propos Lahcen Hammouch