HINDA DJERIDI  » Mais où se trouve la place de la femme ? « 

Mais où se trouve la place de la Femme ?

Pourquoi n’est-elle pas respectée à sa juste valeur par une grande partie de la gente masculine?

Chaque jour nous sommes confrontés à la violence faite aux femmes. Il est évident qu’il y a une énorme confusion entre la religion et les traditions. Cette société machiste renferme l’image de la femme comme une femme objet et non comme une compagne pour une évolution spirituelle et un bienfait dans l’amour inconditionnel. Il est important de sensibiliser les humains au bon comportement à avoir vis-à-vis de l’homme et de la femme. Les mauvais traitements ne datent pas d’hier, ils sont une résultante de conditionnementset de programmations erronés qui dévalorisent la femme dans toutes ses dimensions.

Dans le Coran est décrit l’importance du lien entre les époux dans le verset : » Elles sont pour vous un vêtement et vous l’êtes pour elle »(2:187) . Chacun doit protéger l’autre et le respecter. Dans la sourate la vache ( 2.228 )  » Les femmes ont autant de droits que de devoirs vis-à-vis de leurs époux ». Sans oublier cette prescription dans le Coran qui dit : » vivez avec elles en bon rapport »(4.les femmes.19 ). Mais où sont réellement ces hommes qui suivent à la lettre ce respect de la femme ? Aujourd’hui à travers une vidéo trouvée sur le net nous pouvons voir la souffrance et l’impuissance des femmes maliennes vis-à-vis du mauvais comportement de leur mari ou membres de leur famille.

S’ils étaient conscients d’être dans l’erreur la plus flagrante et intolérable contraire aux enseignements de l’amour inconditionnel et de l’essence divine.

On constate avec consternation, que des hommes qui sont censés suivre la parole de Dieu au quotidien agissent totalement a l’inverse des écrits divins. De plus, ils se murent dans tout ce qui est contraire à la compassion, à la bonté et à l’amour inconditionnel. Sous une apparence de rigidité, ils font le contraire de ce qu’ils préconisent.

La femme a toujours été l’élément central de la famille, de l’éducation, de la bienveillance, d’ouverture d’esprit et de la sollicitude.
Il est primordial de permettre à toutes les femmes, à toutes les jeunes filles d’accéder à l’éducation, aux professions liées à l’enseignement, à la culture.
Cette bataille pour ouvrir les coeurs, les vocations, les âmes et les esprits nous la mènerons jusqu’au bout avec pugnacité et abnégation.

Au-delà du fait de l’urgence à agir dans l’amour inconditionnel et la bienveillance pour aider toutes ces femmes ; nous sommes déterminés à agir et à remporter cette victoire.

Cette victoire qui ne peut être autre que celle de l’amour inconditionnel et de cet humanisme retrouvé.

À propos Lahcen Hammouch