ÉMIRATS ARABES UNIS. LES POLICIERS MAROCAINS SERONT REMPLACÉS PAR DES BANGLADAIS

Une source anonyme proche des forces de l’ordre à l’Émirat d’Abou Dabi a informé que le vice-Premier ministre, Mansour bin Zayed, a ordonné la réduction du nombre de Marocains faisant partie des forces de police émiraties de 916 à environ 600 et qu’ils soient remplacés par des Bangladais.
Cette décision intervient à un moment où les relations entre Rabat et Abu Dhabi se dégradent, d’autant plus que les deux Nations ne partagent pas la même position dans le conflit en Libye.
Alors que les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite et l’Égypte soutiennent le général Khalifa Haftar, le gouvernement reconnu par l’ONU, basé dans la capitale Tripoli, bénéficie du soutien du Maroc.
Il est à rappeler que le Maroc a également joué un rôle clé dans l’accueil et la rédaction de l’accord des Nations unies de 2015 à Skhirat. Allant à l’encontre de la position des Émirats arabes unis, le Maroc a opté pour une position de neutralité dans le blocus du Golfe en cours contre le Qatar.
L’année dernière, Rabat avait accusé Riyad et Abou Dabi de sabotage dans le Royaume, lorsqu’un documentaire a été diffusé contre la position du Maroc dans son conflit régional sur le Sahara occidental, ce qui a conduit le Maroc à rappeler ses ambassadeurs dans les deux pays.
Il a été émis l’hypothèse que le gouvernement marocain est considéré comme pro-islamiste par rapport aux autorités émiraties et les taux de main-d’œuvre plus bas de l’emploi des Bangladais, dont le gouvernement est laïc.
Source: leseco.ma

À propos Lahcen Hammouch