La France confirme le premier décès de coronavirus en dehors de l’Asie

AFP / File / CHRISTOPHE ARCHAMBAULTBuzyn a indiqué que six personnes atteintes du virus sont toujours hospitalisées

Un touriste chinois de 80 ans est décédé des nouveaux coronavirus en France, le premier décès confirmé hors d’Asie, a déclaré samedi la ministre française de la Santé, Agnès Buzyn.

Buzyn a déclaré qu’elle avait été informée du décès de la patiente – à l’hôpital de Paris depuis fin janvier – tard vendredi, ajoutant que son état « s’était détérioré rapidement » après plusieurs jours dans un état critique.

Six personnes atteintes du virus sont toujours hospitalisées en France, a déclaré Buzyn, ajoutant qu’aucune n’était gravement malade.

L’un d’eux était la fille de 50 ans du touriste chinois décédé et les autres étaient des ressortissants britanniques infectés par un compatriote dans une station de ski française.

Le virus est né à la fin de l’année dernière en Chine, où il a depuis infecté plus de 66 000 personnes et tué plus de 1 500 personnes.

Jusqu’à présent, trois décès dus au virus ont été enregistrés en dehors de la Chine continentale – aux Philippines, à Hong Kong et au Japon.

L’ampleur de l’épidémie a explosé cette semaine après que des responsables de la province chinoise de Hubei – l’épicentre de l’épidémie – ont changé leurs critères de comptage des cas, ajoutant des milliers de nouveaux patients au décompte.

Quelque 56 millions de personnes dans le Hubei et sa capitale Wuhan vivent désormais en quarantaine, pratiquement isolées du reste du pays dans le but de contenir le virus.

– «Se préparer à une pandémie» –

En dehors de la Chine, près de 600 cas ont été confirmés, dont environ 35 ont été signalés dans l’Union européenne.

Le nombre le plus concentré de cas en dehors de la Chine est sur un bateau de croisière mis en quarantaine au large des côtes japonaises, qui contient au moins 285 personnes atteintes du virus parmi ses 3700 membres d’équipage et passagers.

AFP /Diffusion du nouveau coronavirus

L’ambassade des États-Unis a déclaré qu’elle enverrait environ 400 Américains à bord du navire dans leur pays d’origine et Buzyn a déclaré que la France était « toujours prête à rapatrier ses ressortissants », bien qu’elle n’ait pris aucun engagement ferme.

On pense qu’il y a quatre ressortissants français à bord du Diamond Princess, où tous les passagers à bord sont pour la plupart confinés dans leurs cabines et doivent porter des masques et se tenir à l’écart des autres lors de brèves sorties sur le pont.

« Nous suivons la situation internationale de très près », a déclaré Buzyn.

« Nous devons préparer notre système de santé à faire face à une éventuelle pandémie et donc à la circulation du virus sur le territoire national. »

Elle a déclaré qu’elle ferait le point de la situation mardi lors d’une réunion avec des experts et des responsables de la santé.

Source AFP

À propos Lahcen Hammouch