Lettre adressée ce jour à la Bourgmestre de schaerbeek au sujet des problèmes de circulation autour du parc josaphat

« Madame la Bourgmestre, chère Cécile,

Comme de nombreux riverains , j’ai découvert depuis quelques jours les nouveaux aménagements que l’administration communale a effectués autour du Parc Josaphat ainsi qu’à l’avenue Paul Deschanel et Voltaire, pour, en raison de la crise du covid19, selon la rumeur puisqu’aucune information officielle de la commune n’a été communiquée aux riverains à ce jour, , élargir et sécuriser l’espace disponible pour les joggeurs et les cyclistes.

Si l’intention peut apparaître à première vue louable, elle génère néanmoins de multiples effets pervers qui iront immanquablement en s’aggravant au fur et à mesure du déconfinement qui s’annonce.

Qui plus est ces nouveaux aménagements qui sont annoncés, selon les réseaux sociaux, comme temporaires ont été réalisés sans aucune concertation avec les riverains et les commerçants , premiers concernés de l’avenue des azalées, du quartier des pâquerettes, de l’avenue paul Deschanel et de l’avenue Voltaire!
Ceci est d’autant plus grave que ,selon les dires de policiers en service dans ces zones, ces aménagements ont été mis en œuvre sans aucune concertation avec les autorités de la zone de police en charge de la circulation routière qui sont mises devant le fait accompli!

Ainsi, il n’est plus possible de descendre l’avenue Eisenhower après le rond point Chazal et rejoindre l’avenue des azalées, les automobilistes devant désormais rejoindre l’avenue Rogier en passant par l’avenue jan Stobbaerts, chargeant ainsi de plus en plus l’avenue Rogier qui sera extrêmement impactée par ce flux supplémentaire dès la fin prochaine du confinement;

A l’inverse, il n’est d’ores et déjà plus possible ni de remonter l’avenue des azalées vers l’avenue Eisenhower, ni de la descendre puisque tant la rue des pâquerettes que la rue fontaine d’amour sont à présent bloquées à leur extrémité.

Ceci oblige les véhicules en provenance de l’avenue Paul Deschanel de poursuivre en ligne droite et remonter à droite par l’avenue Louis Bertrand pour tourner à droite et retrouver le boulevard Lambermont, concentrant une nouvelle fois les flux de circulation empruntés par de nombreux schaerbeekois et isolant encore plus les habitants de l’ensemble du quartier Deschanel/ voltaire/ azalées/ pâquerettes/ Devreese/ Fontaine d’amour , Eisenhower!
Ceci sans compter l’aggravation des problèmes d’accès au stationnement pour l’ensemble des riverains de l’ensemble de cette zone!

Enfin, last but not least, la fermeture des accès centraux de Voltaire et surtout de l’avenue Deschanel rend impossible la possibilité pour les véhicules de tourner à droite ou à gauche et force ceux – ci à ne pouvoir tourner qu’à hauteur des feux rouges de l’avenue Rogier!
S’agissant en l’espèce d’une voirie dont une grande partie est occupée par des transports en commun circulant en site propre, et dont le débit sera de plus en plus saturé par le report des flux de circulation générés à partir de l’avenue Jan Stobbaerts,…

… il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que passer d’un côté à l’autre de l’avenue Paul Deschanel augmentera de plus en plus au fur et à mesure du déconfinement , le risque d’accrochages et débouchera sur des embouteillages de plus en plus fréquents.

Dans ces conditions, je vous demande expressément de revoir l’ensemble du dispositif mis en place, pour remédier à une situation rocambolesque, qui ,sous le couvert d’intentions honorables, n’en débouche pas moins sur des aberrations!

Quand le remède se révèle pire que le mal que l’on veut empêcher, il faut à l’évidence en changer.

Errare humanum est, perseverare diabolicum!…

…sauf s’il devait y avoir dans le chef de certains membres du collège des intentions politiques qui s’appuieraient sur la crise que nous traversons pour imposer , sans aucune concertation avec les habitants je le répète , des solutions qui privilégieraient leur positionnement idéologique au détriment de l’intérêt général de l’ensemble de la population.

J’ose espérer que dans votre chef, madame la bourgmestre , chère Cécile, il n’en est rien et que vous rétablirez , dans le plus proche avenir, des aménagements concertés, réellement susceptibles de garantir à la fois la sécurité de tous les utilisateurs, la convivialité et la confiance de l’ensemble des citoyens et des commerçants de ces quartiers.

D’ici à vous lire, je vous prie de croire madame la bourgmestre, chère Cécile, à mes sentiments les plus cordiaux. »

Georges Verzin
Conseiller communal
Chef de groupe MR&Citoyens

À propos Lahcen Hammouch