L’Italie rouvrira ses frontières pour les touristes européens début juin

AFP / Vincenzo PINTOLes gondoliers de Venise s’entraînent sur le Grand Canal en attendant le retour des touristes en ville

L’Italie rouvrira ses portes aux touristes européens à partir du début du mois de juin et mettra fin à une période de quarantaine obligatoire de 14 jours, a annoncé samedi le gouvernement, alors qu’il accélérait la sortie du verrouillage des coronavirus.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a également déclaré samedi que les gymnases et les cinémas pourraient bientôt accueillir à nouveau le public, alors que le gouvernement cherche à redémarrer l’activité économique tout en marchant avec prudence au milieu du coronavirus persistant, quoique décroissant.

« Nous sommes confrontés à un risque calculé en sachant que la courbe de contagion pourrait augmenter à nouveau », a déclaré Conte lors d’une allocution télévisée. « Nous devons l’accepter sinon nous ne pourrons plus jamais redémarrer. »

Conte a imposé un arrêt économique paralysant début mars pour contrer une pandémie qui a jusqu’à présent tué près de 32 000 personnes en Italie.

L’arrêt a mis fin à toutes les vacances dans un pays fortement tributaire de l’industrie touristique.

Bien que l’Italie n’ait jamais officiellement fermé ses frontières et permis aux gens de faire des allers-retours pour des raisons professionnelles ou de santé, elle a interdit les déplacements touristiques et imposé une période d’isolement de deux semaines aux nouveaux arrivants.

En mars, l’Union européenne a interdit aux ressortissants étrangers d’entrer dans sa zone Schengen, une zone frontalière ouverte comprenant 22 des 27 États membres, à l’exception des travailleurs médicaux et des voyages essentiels.

Mais mercredi, l’UE a présenté des plans pour un redémarrage progressif des voyages d’été, exhortant les États membres à rouvrir ses frontières intérieures, tout en recommandant que les frontières extérieures restent fermées pour la plupart des voyages jusqu’à la mi-juin au moins.

À partir du 3 juin, les visiteurs de la zone Schengen seront autorisés à entrer en Italie sans obligation de s’isoler. Les Italiens pourront également se déplacer entre les régions, bien que les autorités locales puissent limiter les déplacements si les infections augmentent.

Les déplacements à destination et en provenance de l’étranger peuvent être limités par décret régional « concernant des États et territoires spécifiques, conformément aux principes d’adéquation et de proportionnalité au risque épidémiologique », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

AFP / Alberto PIZZOLIL’Italie a subi un énorme coup économique après le verrouillage et est impatiente de ramener les touristes dans le pays

Le dernier décret est également une aubaine pour le secteur agricole italien, qui compte sur environ 350 000 travailleurs saisonniers de l’étranger.

Le groupe de pression agricole Coldiretti a déclaré que les exploitations agricoles se préparaient déjà à organiser quelque 150 000 travailleurs venus de régions comme la Roumanie, la Pologne et la Bulgarie.

– Ne peut pas attendre le vaccin –

Le pic de la contagion italienne est passé fin mars, mais avec des experts avertissant qu’une deuxième vague ne peut pas être exclue, Conte avait hésité à lever rapidement le verrouillage.

Dans son discours, Conte a déclaré que le pays devrait idéalement attendre un vaccin avant de rouvrir ses portes, « mais nous ne pouvons pas nous le permettre, nous nous retrouverions avec une structure économique et sociale fortement endommagée ».

Son approche au cours des dernières semaines a frustré de nombreuses régions italiennes, certaines autorisant déjà la réouverture des entreprises avant la levée des restrictions.

Les restaurants, bars et coiffeurs sont autorisés à rouvrir lundi, deux semaines plus tôt que prévu.

Des magasins ouvriront également et les Italiens pourront enfin voir des amis, tant qu’ils vivent dans leur même région.

Les services religieux recommenceront mais les fidèles devront suivre les règles de distanciation sociale et les fontaines d’eau bénite seront vides. Les mosquées rouvriront également.

AFP / Fichier / Vincenzo PINTOLes restaurants, bars et coiffeurs sont autorisés à rouvrir lundi après avoir été fermés depuis la mi-mars

Les gymnases, les piscines et les centres sportifs pourront rouvrir le 25 mai, a indiqué Conte samedi, à condition de respecter les protocoles de sécurité.

Les théâtres et les cinémas seront autorisés à rouvrir le 15 juin, a-t-il déclaré.

Source AFP

À propos Lahcen Hammouch