17.000 faux kits de tests Covid-19 saisis par Interpol

22/07/2020

Mise à jour le 23/07 /2020 à 07h32
AFP / F. Monier

17.000 faux kits de tests pour le coronavirus ont été saisis dans une vaste opération internationale anti-fraude visant des trafics de boissons, d’aliments et produits médicaux potentiellement dangereux, a annoncé mercredi Interpol.

L’opération, coordonnée par Interpol et Europol entre décembre 2019 et juin 2020 dans 77 pays, a au total permis la saisie de plus de 12.000 tonnes de marchandises d’une valeur de 40 millions de dollars. Dix-neuf organisations criminelles ont été démantelées et 407 personnes arrêtées, indique l’agence de coopération policière internationale basée à Lyon, en France.

Outre les faux tests pour le Covid-19, des produits laitiers contaminés, de la viande d’animaux illégalement abattus et des produits médicaux contrefaits figurent parmi les saisies. L’alcool de contrebande a constitué la plus grande part des saisies, pour plus de 20 millions de dollars, dont notamment 5.000 litres de vodka découverts dans une caravane en Norvège.

Une opération annuelle

«Au moment où partout dans le monde l’on s’efforce de contenir le Covid-19, le fait que les réseaux criminels distribuent ces produits potentiellement dangereux démontre leur détermination à faire du profit», souligne le secrétaire général d’Interpol Jürgen Stock.

Cette opération, baptisée «Opson» et reproduite chaque année depuis 9 ans, a également permis d’empêcher le commerce d’autres marchandises frelatées ou contrefaites comme des produits de beauté, des vêtements, du tabac, des chaussures et vêtements, ainsi que des produits électroniques d’une valeur totale de 3,1 millions de dollars.

Source AFP

À propos Lahcen Hammouch