Communiqué de presse – PS la Chambre Dès le 1er octobre, un nouveau « congé de quarantaine » plus flexible pour les parents

La commission Affaires sociales de la Chambre vient d’approuver, en 1re lecture, la proposition de « Congé de quarantaine » déposée par le PS. Cette proposition, cosignée par le SP.A, Ecolo-Groen, le MR, le VLD et le CD&V, prévoit la mise en place d’un nouveau congé de quarantaine pour les parents dont l’enfant ne peut fréquenter sa crèche, sa classe, son école ou son centre d’accueil pour personne handicapée en raison d’une fermeture suite au coronavirus.

Ce congé sera accessible aux parents sur présentation d’une attestation de la crèche, l’école ou le centre d’accueil qui confirme la fermeture de l’institution et ne devra pas faire l’objet de l’accord de l’employeur. Il pourra être pris à temps-plein et concernera les enfants mineurs et les enfants souffrant d’un handicap.

Par rapport au congé parental corona, l’indemnité pour le travailleur sera revue à la hausse et sera équivalente au chômage temporaire corona soit 70% de la rémunération perdue augmentée de 5,63€ par jour.

Pour Ludivine Dedonder, députée PS et porteuse de la proposition de loi, « nous apporterons ainsi une réponse concrète sur le terrain, aux parents confrontés aux difficultés de garde due à la pandémie. Ce congé de quarantaine s’étendra du 1er octobre au 31 décembre 2020 et pourra être prolongée par le Roi en fonction de l’évolution du contexte sanitaire. La N-VA a demandé une seconde lecture du texte, ce qui retarde son adoption définitive en commission d’une semaine. Les parents flamands sont pourtant confrontés de la même manière à la garde d’enfants en quarantaine, le virus ne connait pas de frontières linguistiques ! Nous inscrirons le texte en séance plénière le plus rapidement possible, avec effet rétroactif au 1er octobre. »

Edwine Bodart,
Attachée de presse du Groupe PS de la Chambre
0485/46.83.57

À propos Lahcen Hammouch