La Covid-19 bientôt diagnostiquée sur la base d’une simple toux ?

04/11/2020

Mise à jour le 04/10 /2020 à 08h29

Ph. IStock

Des chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts ont mis au point une technique basée sur l’apprentissage automatique afin de détecter si quelqu’un d’asymptomatique peut être porteur de la Covid-19, simplement au son de sa toux. L’idée est de pouvoir très rapidement diagnostiquer, grâce à l’intelligence artificielle, si quelqu’un est positif à la Covid-19. Les premiers résultats sont d’ores et déjà prometteurs.

Si vous vous inquiétez dès que vous ou (quelqu’un de proche) toussez, alors vous serez forcément très intéressé par cette étonnante avancée. Car si à l’oreille il est difficile de distinguer 50 nuances de toux, une intelligence artificielle peut quant à elle comparer des milliers de cas.

Un algorithme précis à 98,5%

Pour cela, les chercheurs ont procédé à des enregistrements de toux forcée, près de 200000 en tout dont 2500 de personnes positives à la Covid-19. L’apprentissage automatique permet de fait de comparer chaque nouveau cas à cet immense échantillon. Il en ressort que ce formidable algorithme est désormais capable d’identifier avec précision 98,5% des personnes positives à la Covid-19.

Cette équipe travaille déjà sur l’intégration de ce modèle dans une application pour le grand public. Pour cela, il faudra quand même l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). Il suffirait alors de tousser à proximité de son smartphone pour que celui-ci nous indique si oui ou non nous pouvons êtes positif à la Covid-19.

Source AFP

À propos Lahcen Hammouch