La quarantaine bientôt à nouveau obligatoire pour les voyageurs de retour de zone rouge

07/12/2020

Mise à jour le 07/12/2020 à 19h51
Belga / E. Lalmand

Toute personne revenant d’une zone classée «rouge» en raison de la pandémie liée au coronavirus devra bientôt se remettre en quarantaine à son retour, a déclaré lundi Karine Moykens, présidente du Comité interfédéral Testing et Tracing, dans l’émission de Radio 1 «De wereld vandaag», à la suite d’informations parues dans les journaux du groupe Sudpresse.

Depuis la mi-octobre, les personnes revenant d’une zone rouge ne sont plus automatiquement tenues de se mettre en quarantaine et de subir un test de dépistage. Depuis lors, les décisions au cas par cas sont prises sur la base du Formulaire de localisation du passager (PLF) – le formulaire que toute personne séjournant à l’étranger pendant plus de 48 heures est tenue de remplir à son retour – et d’un nouveau «questionnaire d’auto-évaluation».

Mais désormais, les règles sont à nouveau plus strictes, a confirmé Mme Moykens. Toute personne revenant d’une zone rouge à partir du 18 décembre devra passer 10 jours en quarantaine. Après sept jours, ces personnes devront également être testées.

«Nous allons voir si ces personnes prennent effectivement rendez-vous pour se faire dépister. Ceux qui ne le font pas recevront un appel de notre part», a déclaré Mme Moykens.

Plus de contrôles

L’intention est également de renforcer les contrôles pour vérifier que le PLF a bien été complété. «Nous cherchons comment faire en sorte que d’ici au 18 décembre, il ne soit plus aussi facile de passer la frontière. Il y a des discussions en cours relatives aux contrôles aux frontières, aux aéroports et aux ports.»

Presque tous les pays sont actuellement classés en rouge sur la carte du SPF Affaires étrangères. En Europe, seules l’Irlande, l’Islande, la majeure partie de la Norvège, la plupart des îles Canaries et certaines parties du Royaume-Uni comptent des zones orange. Aucune zone n’est verte. Tous les voyages à l’étranger sont désormais déconseillés.

Source Belga /Metro

À propos Lahcen Hammouch