Peut-on voyager à l’étranger pendant les vacances de Noël ?

11/12/2020

Mise à jour le 11/12 /2020 à 12h02
AFP / J. Saget

Malgré la situation sanitaire, de nombreux Belges envisagent de passer les fêtes de fin d’année à l’étranger. Mais à quoi doivent-ils s’attendre ?

Vous souhaitez passer les vacances de Noël en France ? Voire à l’autre bout du monde ? Si la Belgique ne s’y oppose pas fermement, le SPF Affaires Etrangères « déconseille tous les voyages à l’étranger » non-essentiels et les vacances ne sont pas considérées comme des voyages essentiels. « Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de COVID à l’étranger peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur voyage et qu’un rapatriement ne peut être garanti si des vols commerciaux sont annulés ou des frontières fermées », pointe également le Service public.

La France…

Le 28 novembre dernier, la France annonçait qu’elle allait se déconfiner à partir du 15 décembre si le seuil des 5.000 cas quotidiens détectés était atteint mais les tendances actuelles, avec plus de 10.000 cas enregistrés par jour depuis début décembre, ont forcé le gouvernement à revoir sa feuille de route.

Le couvre-feu entrera bien en vigueur à partir du 15 décembre, mais débutera à 20h, et non à 21h comme prévu, et se terminera à 6h. Les cinémas, théâtres et musées resteront finalement fermés trois semaines de plus. Cette mesure concerne aussi l’accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos.

… et le reste de l’Europe

Presque tous les pays sont actuellement classés en rouge sur la carte du SPF Affaires étrangères. En Europe, seules l’Irlande, l’Islande, la majeure partie de la Norvège, la plupart des îles Canaries et certaines parties du Royaume-Uni comptent des zones orange. Aucune zone n’est verte.

Plusieurs pays européens prévoient des mesures pour les voyageurs qui auraient décidé de venir pour les fêtes. C’est notamment le cas de l’Italie, où les déplacements entre les différentes régions du pays seront interdits entre le 21 décembre et le 6 janvier. Les personnes s’y rendant depuis la Belgique devront aussi y rester deux semaines en quarantaine. Une mesure similaire a été adoptée aux Pays-Bas (10 jours), en Norvège (10 jours + test PCR) et au Royaume-Uni (14 jours). Pas de quarantaine obligatoire en Espagne, mais bien la présentation d’un test PCR négatif récent. Enfin, la Finlande interdit depuis le 10 août tous les voyageurs belges sur son territoire.

Que faire à son retour ?

Si vous prenez tout de même la décision de partir plus de 48h à l’étranger, sachez que vous êtes obligés de remplir le « Formulaire de Localisation du Passager » disponible ici. Lors du dernier comité de concertation, le Premier ministre Alexander De Croo a d’ailleurs annoncé que des contrôles seraient intensifiés durant les fêtes à la frontière pour vérifier que les voyageurs ont bien rempli le formulaire.

Toute personne revenant d’une zone rouge à partir du 18 décembre devra également passer dix jours en quarantaine. Après sept jours, ces personnes devront également être testées.

Source Metro

À propos Lahcen Hammouch