La Maroc : des plaintes contre des individus établis à l’étranger, pour « outrage à des fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs missions

La DGSN, la DGST et la DGED portent plainte contre des individus établis à l’étranger

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et la Direction générale des études et de la documentation (DGED) ont porté plainte contre des individus établis à l’étranger. Voici pourquoi.

Selon un communiqué conjoint des trois institutions, cette plainte a été déposée devant le Parquet près le tribunal de première instance de Rabat contre des individus établis à l’étranger, pour « outrage à des fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs missions » et « outrage envers les corps constitués », ainsi que pour « dénonciation calomnieuse », « crimes fictifs » et « diffusion d’allégations et de faits mensongers » et enfin pour « diffamation ».

Le communiqué conjoint des trois institutions sécuritaires indique que la présentation de cette plainte devant les autorités judiciaires compétentes intervient dans le cadre de l’exercice du droit d’ester en justice garanti à ces institutions et de la mise en œuvre du principe de la « Protection de l’Etat » assuré aux fonctionnaires de sûreté, suite à des agressions verbales proférées à leur encontre lors de l’exercice de leurs missions, et à la multiplication des actes de diffamation et d’outrage commis par les personnes dénoncées.

Source 360.ma

À propos Lahcen Hammouch