Stéphane Moreau inculpé et placé sous mandat d’arrêt

24/01/2021

Mise à jour le 25/01/2021 à 06h33
Belga / B. Fahy

Stéphane Moreau et Pol Heyse, les anciens administrateurs de Nethys ont été placés sous mandat d’arrêt, a indiqué, dimanche matin, le procureur général du parquet de Liège, Christian De Valkeneer. Interpellés vendredi matin, les deux hommes ainsi que Bénédicte Bayer ont été auditionnés pendant approximativement 40 heures avant que la décision du juge d’instruction ne tombe.

Les privations de libertés se multiplient dans le dossier Nethys. Après François Fornieri et Pierre Meyers, c’est au tour de Stéphane Moreau et Pol Heyes d’être placés sous mandat d’arrêt.

Abus de biens sociaux et détournement

Après plusieurs heures d’audition et une nuit en cellule, le juge d’instruction a placé sous mandat d’arrêt les deux anciens administrateurs de Nethys pour abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique. En outre, Stéphane Moreau a également été inculpé de faux, d’usage de faux et d’escroquerie.

Bénédicte Bayer, qui a été interpellée en même temps que Stéphane Moreau et Pol Heyes, a été inculpée du même chef d’accusation que ses acolytes, à savoir, abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique, mais elle a été libérée sous conditions.

Pour rappel, vendredi matin les trois anciens managers de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer ont été interpellés par l’office central de répression de la corruption. Vers 09h00 vendredi, les auditions étaient déjà en cours. Elles se sont prolongées jusque samedi, aux alentours de 23h00, lorsque le juge d’instruction liégeois Frédéric Frenay a rendu sa décision.

Fornieri et Meyers incarcérés 

Ces trois privations de liberté sont survenues au lendemain de la mise sous mandat d’arrêt de François Fornieri et Pierre Meyers. Pour rappel, mercredi, François Fornieri, Pierre Meyers et Jaques Tison ont été interpellés par l’office central de répression de la corruption. Après de longues heures d’auditions et une nuit en cellule, le juge d’instruction avait placé en détention François Fornieri et Pierre Meyers pour abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique. Jacques Tison tout comme Bénédicte Bayer, avait été libéré sous conditions, mais inculpé du même chef d’accusation que ses comparses.

Mardi prochain, François Fornieri et Pierre Meyers passeront devant la chambre du conseil qui décidera s’ils sont maintenus en détention. Dès lors, nous savons que les avocats de François Fornieri réclameront la levée du mandat d’arrêt. Notons que les deux hommes sont actuellement incarcérés à la prison de Marche-en-Famenne.

Mercredi, ce sera au tour de Stéphane Moreau et Pol Heyse qui ont tous les deux été écroués à Lantin, de passer devant la chambre du conseil. Pour l’heure, nous ignorons ce que réclameront leurs avocats respectifs. Contacté par nos soins, Adrien Masset, l’avocat de Stéphane Moreau n’a pas souhaité communiquer.

Source Belga

À propos Lahcen Hammouch