148 détenus dorment sur le sol dans les prisons belges : « Inacceptable ! »

Mise à jour le 23/03/2021 à 08h09
BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Le nombre de détenus dormant sur un matelas posé à même le sol dans les prisons belges est en augmentation.Le nombre de détenus dormant sur un matelas posé à même le sol dans les prisons belges a à nouveau augmenté et est passé à 148 unités, ressort-il des chiffres reçus du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, par la sénatrice Annick Lambrecht (sp.a).

La pire situation à Anvers

En 2018, ce nombre était de 125. L’ex- ministre de la Justice, Koen Geens, était entretemps parvenu à le réduire à zéro avant qu’il ne reparte à la hausse. Anvers est la prison où le phénomène est le plus important avec 78 détenus concernés.

Une situation inacceptable et dangereuse

Cette décision n’est pas seulement « inacceptable », elle est aussi dangereuse, notamment pour les gardiens, estime la sénatrice Annick Lambrecht (sp.a). « Certainement en ces périodes de covid durant lesquelles il faut garder ses distances », a-t-elle ajouté. « Ces détenus ne sont pas non plus préparés à leur réintégration ». Des lits superposés ont été installés dans certaines prisons pour remédier au problème, a fait remarquer le ministre. De manière structurelle, l’augmentation de la capacité carcérale doit également fournir une solution, de même que des procédures judiciaires plus rapides.

Actuellement, 38% de la population en prison est constituée de personnes en détention préventive.

Source Metro/Belga

À propos Lahcen Hammouch