La montée de l’extrémisme en Afghanistan en raison de la détérioration des conditions humanitaires

Éléments talibans - fichier photo
Deborah Lyons, l’envoyée des Nations Unies en Afghanistan, a souligné que ce pays est au bord d’une catastrophe humanitaire en raison de la pénurie alimentaire et de la détérioration de l’économie, avertissant que l’extrémisme pourrait augmenter en raison de la situation actuelle.

Lyons a ajouté, dans un communiqué, qu’elle a informé le Conseil de sécurité que la communauté internationale et régionale devrait continuer à aider l’Afghanistan à l’approche de l’hiver, car les conditions humanitaires urgentes feront de nombreuses victimes.
Elle a expliqué que le peuple afghan ne doit pas se sentir ignoré ou oublié par la communauté internationale ou les pays voisins, en raison de la prise de pouvoir par le mouvement taliban. Il faut plutôt trouver des moyens d’éviter une catastrophe humanitaire imminente. 
Un rapport publié le mois dernier par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a révélé qu’environ 19 millions d’Afghans, soit 47 pour cent de la population, étaient exposés à de graves pénuries alimentaires entre septembre et octobre en raison de la sécheresse et de son impact sur les cultures et le bétail.
Lahcen Hammouch

À propos Lahcen Hammouch