La justice a annoncé maintenir les deux mises en examen de Tariq Ramadan pour viols.

Tariq Ramadan est sorti de prison il y a que mois, mais reste mis en examen. Ainsi en a décidé la justice jeudi 14 mars.

La cour d’appel de Paris a annoncé ce 14 mars, maintenir les deux mises en examen de l’islamologue pour viols.

L’ islamologue suisse, est mis en examen depuis le 2 février 2018 pour deux viols, dont un sur personne vulnérable : le 9 octobre 2009 à Lyon sur une femme surnommée Christelle dans les médias et, au printemps 2012 à Paris, sur une ancienne salafiste devenue militante laïque, Henda Ayari.

Tariq Ramadan, 56 ans, après avoir longtemps nié toute relation sexuelle avec ses plaignantes, il a finalement défendu des relations de domination consenties.

La situation de l’islamologue devant la justice était devenu intenable depuis la révélation en septembre de centaines de SMS sans ambiguïté exhumés du téléphone de Christelle, l’une des plaignantes.

Almouwatin

À propos Lahcen Hammouch