La Grande-Bretagne envisage de désigner le Hamas comme une organisation terroriste

La Grande-Bretagne envisage de désigner le Hamas comme une organisation terroriste

Le gouvernement britannique a annoncé son intention de classer le mouvement palestinien Hamas comme une « organisation terroriste », justifiant cela par son antisémitisme, et notant l’imposition d’une peine de dix ans de prison aux partisans du mouvement dans le pays, dans une « importante  » étape, telle que décrite par le ministère de l’Intérieur.

Le ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, a déclaré le vendredi 19 novembre 2021  dernier, que le mouvement palestinien Hamas serait interdit et classé comme « organisation terroriste », dans le cadre d’une nouvelle répression contre l’antisémitisme.

Patel a ajouté que toute personne qui soutient « imprudemment » le mouvement, organise des réunions pour le soutenir, invite des personnes à le soutenir ou en est membre, encourt une peine de 10 ans de prison, en vertu des nouvelles lois, qui seront promulguées au Parlement. , selon l’agence de presse « Bloomberg ».

Patel a aussi déclaré que cette décision enverrait « un message très puissant à toute personne qui envisage de dire oui pour soutenir une organisation, comme le Hamas ».  Le changement juridique comble une lacune pour permettre aux drapeaux du Hamas de flotter, de promouvoir son idéologie anti-israélienne, de collecter des fonds pour lui et de publier des documents à son sujet et sur le travail de ses représentants au Royaume-Uni. « C’est une étape importante, en particulier pour la communauté juive, a déclaré le ministre. Le Hamas est fondamentalement antisémite et enragé ». L’antisémitisme est « un mal perpétuel que je ne peux jamais tolérer », a déclaré Patel. « Le peuple juif se sent constamment, en danger dans les écoles, dans la rue (…)

Il est à noter que la branche militaire du Hamas n’est actuellement interdite qu’en Grande-Bretagne. Il est à noter aussi que le Hamas a été désigné comme une organisation terroriste interdite par les États-Unis, le Canada et l’Union européenne .

Lahcen Hammouch

À propos Lahcen Hammouch