Bruxelles : La magistrate Jamila Sedqi lauréate de l’EIWLA 2022

mercredi, 2 mars, 2022 à 21:37. Mise à jour le 3 mars 2022 à 10h59

Bruxelles – La magistrate marocaine Jamila Sedqi a été primée, mercredi soir, à l’’’European International Women’s Leadership Award’’ (EIWLA) 2022.

L’EIWLA, créé par le Forum International du Leadership Féminin, met la lumière sur des femmes ‘’qui, à un certain moment de leur vie, ont décidé de suivre leur rêve, de rompre avec les obligations traditionnelles autour d’elles, de défier les domaines à prédominance masculine et d’agir de manière respectueuse, afin de donner l’exemple à toutes ces femmes qui n’osent pas (encore) faire entendre leur voix et développer leur potentiel’’.

Lors de la cérémonie de remise des prix aux lauréates de cette édition, l’accent a été mis sur le parcours de Mme Sedqi, qui est actuellement Avocat général à la cour de cassation du Maroc, juge au tribunal administratif de l’Union africaine et présidente du forum de dialogue des magistrats africains.

Mme Sedqi, qui a reçu le prix des mains de la vice-présidente du Parlement européen, Nicola Beer, a exprimé son immense honneur de représenter la femme marocaine, ‘’émancipée, responsable et mère de famille’’.

Elle a rappelé que depuis les années 1990, la situation de la femme au Maroc a engrangé de nets progrès, en matière de promotion de droits des femmes aussi bien au niveau de la réforme du système judiciaire national, en harmonie avec les conventions internationales, qu’au niveau du renforcement du cadre institutionnel et de développement de politiques publiques relatives à l’égalité des sexes et la promotion et la protection des droits des femmes.

Mme Sedqi est revenue sur les importantes réformes politiques et constitutionnelles conduies au Maroc dans le cadre de la promotion et l’intégration de la femme marocaine, mettant tout particulièrement en avant l’évolution de la place de la femme magistrate. Elle a indiqué à cet égard que sur 4.215 magistrats, 1.048 sont des femmes, soit 24,87 % de l’ensemble des magistrats du Royaume.

L’édition 2022 de l’EIWLA, dont la première a eu lieu en mars 2019 au Parlement européen à Bruxelles, a également récompensé Chantal Hemerijckx (Belgique), Thao Kilbee (Vietnam, Belgique), Marie-Dolores Mabuila (RDC, Belgique), Monique Ouassa Kouaro (Bénin), Rita Ricketts (Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni) et Svetlana Spaic (Yougoslavie, Serbie, Paris).

Pour Radouan Bachiri, président du Forum International du Leadership Féminin, cet événement met à l’honneur le leadership de femmes venues des quatre coins du monde, qui inspirent et qui apportent des changements durables dans leur communauté, qui sont capables d’apporter des changements transformateurs que ce soit dans le domaine politique, éducatif ou de l’entreprenariat.

Selon ses initiateurs, le Forum International pour le Leadership Féminin offre une tribune à l’ensemble des femmes députés, chefs d’entreprise, présidentes d’ONG, journalistes, scientifiques, chercheurs, femmes de lois, issues du monde agricole et l’ensemble des femmes leaders dans leurs domaines respectifs.

Source Map

À propos Lahcen Hammouch